lettre d'amour

 

Il est facile d’écrire une histoire d’amour. Faut juste Aimer et composer avec l’imagination qu’on pourrait en retirer. Mais est t’il facile d’Aimer ? Non à n’en point douter. Les blessures font mal, mais l’Amour peut nous faire plonger dans une douleur incomparable en l’absence de l’autre. Le déchirement de ne pas avoir son « bien » le plus précieux, tel un enfant qui attendrait son cadeau de noël avec impatience. Souhaiter que son vœux soit exaucé sans fausse note. Tu peux maintenant me considérer comme étant de ta famille. Que je sois ton port d’attache, ta raison de vivre. Tu verras que tu ne serras pas déçue. T'Aimer, fait de toi la femme la plus importante à mes yeux. Si on te fait du mal, on m'en fait à moi aussi.  Je veux être présent partout et pour tout, et tous les jours à tes côtés.  Tu peux tomber, mais je serai là pour te relever. Parle-moi de tes envies, de tes pensées, de tes désirs, de tes malheurs. Je veux partager tout cela avec toi. Je ne veux pas être seulement une autre expérience de ta vie. Non, je veux être surtout l’élément indispensable à ta vie, que je devienne un vrai besoin. Que je sois ta maison, ton lieu de repos et de bien être. Que je sois ton oasis et surtout pas un simple mirage. Je veux être comme la carapace d’une tortue, pouvoir te protéger de tous les dangers qui guettent. Croquer la vie tout doucement, sans heurt et en profitant chaque jour des choses simples. Je ne sais pas si elles sont toutes belles, mais toi tu es très belle. Pas seulement physiquement, mais t’es vraiment la femme qui a modifié mon existence. Celle qui a donné un autre sens à ma vie. Je ne suis même pas la grenouille à qui tu aurais donné un baiser, et pourtant oui, je suis devenu ton prince charmant. Tu me donnes tant mon Amour, comment ne pas répondre à tout ces sentiments ? Je ne peux rester stoïque et laisser faire. Je viens vers toi de toutes mes forces, avec désir. Je ne demande pas mieux que de t’aimer. Mon bien être passe par là depuis quelques semaines. Je t’Aime depuis peu de temps finalement, mais je suis prêt à t’aimer toute la vie pour ressentir à chaque fois à tes côtés, tout ce qui fait aujourd’hui que mon être ne vibre que pour toi. Toi la petite inconnue que j’ai appris à connaître, que je découvre encore ce jour. Tu me fais rêver. Tu me fais faire des choses dont je m'en croyais incapable. Je regarde mon avenir d’un œil nouveau. Je continuerai à être ta nourriture. Je te donnerai encore l’occasion d’avoir faim de moi tout comme j'ai faim de toi. Je suis fier d’avoir brisé les barrières de ton cœur. Je suis fier d’y être entré, d'y rester, pour mon plus grand bonheur. Laisse-moi faire, laisse-moi te donner de l’Amour. Un cœur ça peut souffrir, mais un cœur peut dégager une force inconnue quand il s’agit d’Aimer. Tout ne pourrait être magnifique. Je ne suis pas un faiseur de miracle, mais si on me donne, je sais donner aussi, peut être même un peu plus que je ne reçois. Pourquoi tu m’aimes ? Parce que ton cœur te le dicte. Le mien est venu vers toi comme une offrande. Je me suis rendu compte que je n’avais aucune emprise sur lui, il décide seul quand il s'agit de toi.   Au début mon cerveau à demander à mon cœur : "Mais crois-tu que c’est une femme pour toi ?" Jusque là j’ignorais que mon cœur pouvait parler à mon cerveau, mais depuis qu’il s’agit de toi, ils se parlent, c’est comme ça. Alors mon cœur a répondu à mon cerveau : "Ecoute, jusqu'à maintenant je t’ai laissé faire, décider pour lui ce qui était bon, maintenant laisse-moi faire, et tu verras que je vais le rendre heureux. Je suis bien placé pour savoir ce qu’il y a de bon en lui, et si je trouve en la personne qu’il aime, les meilleurs atouts pour son bonheur, je ferai ce qu’il faut pour les souder à vie". Il y a un temps pour tout, mais là je suis au temps de l’Amour. Ce temps là c’est toi qui me le fait découvrir, c’est à toi que je le dois. On croit que vivre avec ses cinq sens est suffisant. Non, on se trompe, maintenant je le sais. Car vivre sans Amour, c’est ne pas avoir connu le vrai bonheur dans une vie. Il y a de beaux cadeaux dans cette vie, et se donner à l’autre en fait partie. Quand on n’a plus besoin de parler, de rire, de crier, de pleurer. Quand seul un simple regard peut résumer à lui seul un sentiment unique recherché par tant de personnes. C’est là que commence ce cadeau, la magie.  Le « bien être intérieur » a alors un prix inestimable. On en reprendrait tous les jours, la vie devient tout d’un coup plus douce. Chaque jour, tu rencontres tous types de professions, ou de personnages. Voilà de quoi leur répondre : Si c’est un Don Juan, dit lui combien je suis rempli d’Amour pour toi, que mes mots te suffisent largement, que je suis déjà ton prince charmant. Si celui là insiste, c’est que ce n’est pas vraiment un Don Juan. Car le vrai pourrait reconnaître l’Amour quand on le lui met devant les yeux. Il ne cherchera pas à détruire un Amour existant. Si c’est un policier, dit lui que tu en as déjà trouvé un, que ta protection est assurée pour le restant de tes jours. Celui là te protègera contre vent et marée. Si c’est un cuisinier, garde-toi de ne pas tomber dans le piège de ses petits plats. Les miens sont remplis de saveur et il ne pourra jamais ajouté l’épice qui fera la différence, l’Amour que je te porte. Si c’est un banquier, fait lui comprendre que l’argent n’est pas tout dans la vie, que ton bonheur tu le trouves dans autre chose. Laisse-le croire qu’il est dans le bonheur mais que ce bonheur là ne te convient pas. Si c’est un facteur, c’est certainement une erreur, car aucun de mes mails ne passe et n’est passé par lui. Entre nous il n’y aura pas d’intermédiaire. Quand j’aurai envi de te dire « je t’Aime », et bien je te le dirai en face. Quand au pâtissier qui voudrait essayer ses mains sur toi et bien qu’il continue avec sa pâte. Il n’y a aucune comparaison avec ta personne. Il ne peut savoir ce que mes mains peuvent faire sur ton corps. Tu as vu un écrivain, mais tu sais que celui là ne pourra jamais écrire tous les mots que j’ai pu mettre dans mes mails. Il ne le pourra pas, car il n’a pas mon cœur placé à côté du tien, et c'est là toute la différence.   Quand on aime, tout devient plus doux. 

 

TU NE SAIS PAS : Que des fois je n’ose plus aller voir tes photos, ne pas revenir sur tes mails, car ton absence crée une souffrance chez moi et elle est difficile à gérer. Que certains jours je n’ai envie de voir personne, de toute façon j’aurais la tête bien loin. Que mes sms sont devenus rares pour ma famille et mes amis. Tu es trop prenante et tout ce que je pourrais bien faire est pour toi. Que certaines nuits je ne trouve plus le sommeil tellement je pense à toi. Que te savoir loin de moi, avec des inconnus, dans un endroit inconnu, me laisse perplexe, me torture l’esprit. Que manger mon repas tout seul est sans goût depuis que tu n’es plus en face de moi. Que tes baisers, ton étreinte sont bien loin, et que le manque se fait sentir. Que les autres femmes ne m’intéressent plus, certaines doivent penser que j’ai fait une croix sur mes relations avec la féminité. Que le fait de penser que je pourrai te perdre, m’est insupportable. Que mon lit est devenu comme le tien, un grand océan dans lequel je te cherche toutes les nuits. Que chaque journée passée est une bataille de gagner contre le temps, car cela me rapproche de toi. Que je ne sais plus comment écouter les autres car tu occupes trop mes pensées. Que de penser à nos retrouvailles, me fait trembler de l’intérieur, comme à notre premier rendez vous.

 

 

Ici on ne vend rien, mais on partage notre bonheur ! 

L11