lettre d'amour

  

Tu sais que je ne suis pas un Dieu, je ne suis pas Dieu. Parce que Dieu t'a donné des mains pour pouvoir prendre, toucher, caresser. Un nez pour sentir, pour respirer. Des jambes pour aller vers qui tu veux. Une bouche pour goûter, parler, embrasser. Des oreilles, en te laissant le choix d'entendre ce que tu voudrais bien écouter. Des yeux pour regarder ce que tu veux, qui tu veux et quand tu veux. Alors, le but est que tu utilises au mieux tout ce qu'il a pu te donner. Je ne dirais qu'une chose : 

Si tu as le pourvoir d’utiliser à ta guise tout ce qu’il a bien pu te donner, dis toi qu’il m’a donné à moi aussi les mêmes choses, et je n’oubli pas d’y ajouter mon cœur. C’est-ce qui me guide et me dicte mes choix, mes visions, mes volontés. Et quand j’utilise mes sens, je me sens bien quand tout me mène vers toi. Il y a eu un "avant" , et il y a un "maintenant". Je ne souhaite plus qu’une chose, qui est déjà bien en phase de se faire, c’est que ton cœur arrive aussi à te guider vers le mien. On ferait en sorte que nos sens se mélangent pour en tirer le meilleur et peut être qu’on pourra trouver ce bonheur tant recherché. Voilà, maintenant que tu sais que je ne suis pas un Dieu, tu sais au moins que tu as quand même un petit pouvoir sur moi, dans toute décision que tu pourrais prendre et qui me toucherait. 

 

L6 

 

Il était tombé amoureux d’elle en si peu de temps, qu’il ne savait plus comment gérer sa vie. Il ne pensait plus qu’à elle et n’avait qu’une envie, celle de la retrouver et de la conquérir. Mais voilà, elle avait fuie. Pourquoi ? Il se posait encore pleins de questions, essayant de comprendre ce qu’est vraiment l’amour, démontrer qu’il ne pouvait se tromper.

L’Amour, on ne le prévoit pas. On ne peut en faire des statistiques. Il ne se montre pas et ne peut être quantifiable. Il est abstrait et personne ne peut vraiment le décrire. Il n’a pas de prix, aucune valeur d’échange. Il n’est comparable à aucun autre sentiment et arrive à éveiller nos cinq sens. 

Un seul mot ne peut lui convenir. Il provoque le désir, le plaisir, la douceur, la tendresse, la chaleur, le volupté, l’impatience. On ne peut que le prendre et ne pas lutter contre. Il ne peut être un cadeau, mais un partage, un don,  d’une personne à une autre.

Il vous tombe dessus un beau jour. Il est là et vous en êtes tout déboussolé. Vous l’avez trouvé, vous le choyez vous le désirez et en redemandez encore et encore. Ca vous prend de l’intérieur et ne laisse rien paraître aux yeux des autres.

Celui là est il amoureux, et pourquoi pas l’autre là bas ? On ne peut le porter sur son visage, seul le cœur a ses raisons de croire qu’il est bien présent. Alors lui il l’avait trouvé cet amour là. 

 

 

Mon amour pour toi pourrait ressembler à la tour Eiffel : Solide, à l'épreuve du temps, tellement grandiose et admirée par des millions de personnes. Nul ne peut l'acheter. Certains veulent le gravir jusqu'au sommet, j'en fait partie, pour y être arrivé en premier. Si notre Amour dure au moins cent ans, j'en serais plus que satisfait. Mon amour pour toi pourraît être comme le viaduc de Millau : Unique et à couper le souffle. Mon amour pour toi est comme chaque matin. Il y aura toujours un matin. Il sera toujours présent, frais, doux, apaisant. Toujours un lendemain, même chaud ou froid, on sera simplement deux, "toi et moi".

 

 

J’aime te donner ce bonheur, ne vient pas me dire merci, car je te le dirais aussi. Vivons pleinement ces moments, sachons apprécier dans le temps, tous les jours, ce que beaucoup n’ont pas, ce dont beaucoup ne cherchent plus, l’Amour, le vrai, celui qui fait qu’une femme et qu’un homme se donnent pour la vie. Alors sois ma vie aussi mon Amour, fait partie de moi, sois mon sixième sens, un autre élément indispensable à mon bien être, à mon bonheur. Sans toi maintenant il me serait difficile de continuer ma route, tous mes projets. Ma vision du futur se fait avec toi, sans quoi je serais perdu.  J’avance à petits pas vers toi, un peu plus de jour en jour,  tout en sachant que les grandes rivières des fois se remplissent de gouttes d’eau. Je verserai dans ta vie, pleines de petites gouttes, pour que ton bonheur soit aussi grand qu’une rivière. Que coule tes larmes, que les sourires fusent sur ton visage, peu importe, je serai là pour toi.

 

 

 

Une main posée sur un sein, l’autre qui se promène je ne sais où. Après tout, seul un contact du bout des doigts, me suffirait. Sentir ta présence, t’entendre respirer, bouger, me rassure. Tu es là à mes cotés, allongée dans ce lit dans lequel je m’y plonge avec bonheur chaque soir. Ton parfum m’attire, ta douceur devient mon aimant. J’y colle un baiser, peut être deux. Je ne compte plus, je donne, car c’est tellement bon de donner. Je ne veux pas rêver, peut être pas m’endormir immédiatement, surtout réaliser combien il est bon de passer chaque nuit auprès de l’être aimé. Je n’ai pas envie de te le dire, de parler de mes sentiments, vivre l’instant et te le faire ressentir. Ils passent, accueillis, je le sais à leur juste valeur, car le « rendu » est à la hauteur de mes espérances. Je me réveille et je regrette déjà ton absence. Mais tu es là, ton oreiller m’embaume d’un parfum que je ne saurais plus m’en passer. J’y pose ma tête et je revis chaque instant de tendresse partagé, donné et pris. J’attends avec impatience la minute du retour, celui où mes lèvres pourront à nouveau se poser sur les tiennes, et recommencer. Demain, qui deviendra un aujourd’hui, j’émets le vœux d’y être à nouveau. Avoir ce pouvoir, cette chance de revivre ce moment agréable qui me rend heureux. Oui encore un baiser, peut être plus, une caresse. Cet instant me montre que tout mon être est épris de toi et il en redemande. Je t'ai trouvé.

 

 

Ordinateur : Quand ta maîtresse se réveillera, dit lui qu'elle a un message de la personne qui occupe en ce moment son esprit et son coeur. Sois cool avec elle, ne la brusques pas. Apportes lui mes belles paroles, ne changes rien au sens de mes phrases, et fais en sorte qu'elle puisse ressentir toute l'intensité présente. Que ses petits doigts t'effleurent encore, au moins un instant, peu importe la durée, pourvu que dans cette journée je puisse me dire qu'à ce moment là, elle a pensé à moi et afin qu'elle puisse me faire ses belles lignes dont elle a le secret. Je ne peux lire dans ses pensées, alors je ne peux que compter sur toi pour être l'intermédiaire entre nous. Merci d'exister pour apporter à cette femme mes messages, et continues ainsi à être mon messager. Ne fais jamais barrière entre elle et moi, et ne laisses aucune place à un éventuel virus. Montres moi aussi chaque instant de sa journée, racontes moi ce qu'elle vit, ce qu'elle peut ressentir, ce qu'elle voit et ce qu'elle peut dire ou penser. Après tout ordinateur, n'ai-je pas dit qu'il faut aussi lui apporter, et bien "moi" tout simplement. Reste en connexion, démarre ta Cam, fais briller ton écran pour nous, parles nous, on a toute la volonté et le désir d'y arriver. 

 

Ici on ne vend rien, mais on partage notre bonheur !

L11